Il s’agit en général d’une migraine (ou d’une céphalée de tension) qui n’est pas contrôlée, qui s’aggrave progressivement et qui entraine une prise trop importante d »antidouleurs, qui eux-même aggravent encore les maux de tête. Selon le type d’antidouleurs, une prise plus de 10 ou 15 jours par mois pendant plusieurs mois de médicaments pour la douleur fait entrer le patient un cercle vicieux. Il est indispensable de consulter son médecin pour qu’il établisse un diagnostic et propose un traitement, qui repose souvent, entre autres, sur une phase de détoxification.