De nouveaux traitements de fond sont arrivés aux États-Unis puis en Europe (erenumab, fremanezumab, galcanezumab) ou devraient arriver (eptinezumab). Ils ne sont pas encore disponibles en France mais sont très attendus car ils associent une bonne efficacité et très peu voire pas d’effets secondaires. Il s’agit d’anticorps bloquant le CGRP (calcitonin-gene related peptide), une molécule impliquée dans la transmission du message de douleur de la migraine. Ils s’utilisent en injection une fois par mois ou tous les trois mois. Ils devraient aider les migraineux les plus sévères chez qui les traitements de fond actuels sont inefficaces ou mal supportés.

References :