Pour se donner les moyens d’une amélioration, il convient de dessiner le plus précisément possible l’état de départ. Et ça c’est plus facile à dire qu’à faire, notamment dans le cadre de la migraine. 

Répondre aux questions: 

  • Avez-vous eu bcp de crises? (plusieurs par semaine par exemple?)
  • Vos crises ont-elles été plus ou moins intenses qu’avant? Ont-elles eu plus d’impact sur votre vie? 
  • Combien avez-vous pris de traitements de crise?

Est bien plus compliqué qu’il n’y paraît, surtout sur des périodes longues de plusieurs mois. 

Pourtant, c’est nécessaire pour donner au médecin les moyens d’identifier le traitement (médicamenteux ou non) le plus adapté à chacun, et de faire l’éducation thérapeutique spécifique pour chaque patient. 

Dans l’ApoTeam, il y a Céline🙋‍♀️, qui est migraineuse, et qui se définissait comme: 

  • “absolument nulle lors des consultations migraines”, 
  • “avec l’impression de ne servir à rien, parce que incapable de faire un état des lieux sur les 6 mois passés depuis la dernière consultation”
  • “Pourtant pleine d’attentes envers son médecin, espérant tellement plus qu’un renouvellement d’ordonnance: un nouveau traitement plus efficace, des explications sur les mécanismes de la migraine pour avoir la sensation d’une plus grande maîtrise…”

migraine_agenda_de_migraine

Et c’est là qu’est venu l’idée d’Apo: après une n_ième consultation, Céline a décidé de prendre le taureau par les cornes et de créer Apo avec ses acolytes : une application mobile qui conviendrait aux patients et à leur médecin, pour faciliter: 

  • La saisie d’informations clé pour suivre l’évolution de la maladie
  • Une consultation plus constructive, basée sur un état des lieux que le patient peut partager avec son médecin

Pour en savoir plus sur le pourquoi du comment de la génèse d’Apo, un petite vidéo de Céline expliquant tout ça avait été tournée par l’association La Voix des Migraineux:

Pour en savoir plus sur la préparation de la consultation via l’application Apo, voici un court tuto :