Migraineux, migraineuses du monde entier, l’heure est venue de ne plus se cacher! Il n’y a pas de honte, au contraire! Plus on osera en parler, plus la migraine sera comprise et considérée par la société. 

Aujourd’hui, aux Etats-Unis notamment, de nombreuses stars ou influenceurs.euses font leur “coming out” de migraineux. 

En effet, à l’occasion de la sortie de nouveaux traitements de crises, Khloé Kardashian, instragrameuse aux 121 millions de followers s’est associée à un labo pharmaceutique pour la communication entourant la sortie de son traitement de crise. La campagne de communication encourage les migraineux à suivre le mouvement lancé par Khloé Kardashian et partager leurs histoire via le site www.takebacktoday.com ou sur les réseaux sociaux avec le #takebacktoday. On y apprend que ce que l’influenceuse déplore le plus “c’est en plus de la douleur physique, la migraine l’a prive de temps passé avec sa fille”. 

Migraine_Khloé_kardashian_takebacktoday

Serena Williams, la tenniswoman aux nombreux trophés est également devenue la porte parole d’une entreprise pharmaceutique sortant aux USA un nouveau traitement de crise. La grande championne insiste sur le fait que les gens ne comprennent pas la migraine parce que “contrairement à une opération du genoux, on ne voit pas physiquement la migraine”, elle dit avoir donc appris à jouer malgré la douleur.

Elle a récemment ajouté que la migraine s’était empirée avec le corona virus, “c’est très stressant, je dois faire avec beaucoup d’incertitudes et des choses dont je n’ai pas l’habitude; c’est ce qui contribue je crois à rendre mes crises de migraine plus fréquentes.”

En France, difficile de trouver ce genre de révélations… pas de star migraineuse en France? Impossible… Encourageons les personnes connues dont le discours porte auprès du plus grand nombre à parler de leur migraine en en parlant nous même à nos différents cercles familiaux, amicaux et professionnels.